samedi 14 décembre 2013

TANGO


Née dans les barrios misérables de Buenos Aires,
Sur la petite place, elle danse, juste hautaine et fière.
Et ses jambes magiques, comme serpents de cuivre,
dessinent des arabesques, qui le regard enivrent.
Sa brune chevelure, rejetée en arrière,
ondoie sous le vent tiède, brillante et éphémère.
Sa robe rouge sang et ses yeux noirs, brûlants,
me laissent ici, l'âme vide et le cœur tournoyant.

Enregistrer un commentaire