samedi 14 janvier 2012

APPEL EN ABSENCE(cliquez ici pour écouter )

Téléphone et virage, tôle rouge éclatée
Noire nuit de l’orage, ton corps martyrisé
A fond vers le samu, ton âme disparue
Mes appels en absence, sur son phone brisé
Mots d’amour perdus, plus de sens à ma vie
Sms perdu, Sms reçu, juste un sens interdit
Vers le c.h.u, elle fonce l’ambulance.
Elle traverse la vie dans les vapeurs d’essence.

Ne la réveillez pas, c’est ma reine qui dort
Du fond de son coma, elle me regarde encore.
Et sans cesse elle côtoie et le doux et le fort
Dans le noir elle se bat, contre la vie, la mort.
Froide de lassitude, le combat est si rude
Ma main elle a lâché, ivre de solitude

Écarlate le sang, dans la morgue glaciale
Plus d’après, plus d’avant, son étreinte fatale
Mon amour, ma brune, verre brisé et bitume
A la lumière des phares, mes larmes, une à une
Le petit jour blafard, gout de sang dans la bouche
Tes lèvres sont livides, c’est ton corps que je touche
Vers d’invisibles maitres, tu es partie sans moi
J’ai remonté le drap, scintillante comète

Ton sang bat dans ma tête, il en devient le maitre.
Le bruit devient si fort, Je voudrais tant renaitre
La douleur est bien là  et son manteau de rage
Avec elle, j’aurai du, le prendre ce virage
Avec elle, j’aurai pu, voler sur un nuage
J’aurai du, j’aurai pu, mais je ne l’ai pas fait
Même si tu pardonnes, mon amour, je me hais
Dans mon cœur, dans ma vie, tu laisses la tempête
Où donc s’en sont allés, nos rires et nos fêtes
Plus de vie, plus de voix, qui donc était le diable
Sur la route muette, j’ai jeté mon portable.
Enregistrer un commentaire