lundi 30 décembre 2013

EGO TRIP

Je suis, du temps, l'immobile coureur.
Des murailles du vent, l'invisible sapeur.
Souvenir lancinant , de nos rêves d'air pur.
Je suis le long couteau, la plaie et la blessure.

Le poing qui frappe et la main qui rassure.
Ta plus douce promesse, brillante Excalibur.
Je suis le jour qui danse, qui hurle à la lune.
Quand le plaisir s’élance à la peau de ma brune.

D'hier et de demain, de bonheur, d'infortune.
Je suis l'avant, l'après, de sang pur et impur.
Quand les portent ouvertes, débouchent sur des murs.
Que le désert brûlant, s’étire dunes après  dunes.

Je suis début et fin, fait de hauts et de bas.
Je suis toi, je suis moi, juste l'humain je crois

Enregistrer un commentaire