samedi 21 décembre 2013

SABLIER



Putain de vie, putain de sablier.
Entre mes doigts laisse le temps couler.
Putain de nuit, putain de cendrier.
Trop d’alcool bu, tant de clopes fumées..

Un  jour comme une vie, à l’heure de l’oubli.
Le bal des souvenirs, je suis sang et vampire.
Un jour comme une nuit, lorsque le temps s’enfuit.
M'oublier au delà et puis soudain partir.
Jusqu'à la dernière goutte, boire le sombre calice.
Dans mes veines la vie qui s'écoule incertaine.
Derrière le soir qui glisse, cet obscur complice.
Ce nuage brûlant qui boit mon oxygène.

Voilà donc la nuit, c’était juste une vie.
Le destin me l’a dit, ami ou ennemi.
Garde juste l’amour, ici pas de retour.
La vie, c’est juste un jour.
 

Enregistrer un commentaire